ESPACE CLIENT

secteurs

Trafic et volume transporté sur les voies navigables de France en forte hausse en 2019

27 Février , 2020 /

VNF dresse un bilan positif de l’activité du transport fluvial de marchandises l’année passée : le trafic est en hausse sur l’ensemble des bassins et pour la totalité des filières clientes.

Après une année 2018 en demi-teinte, le transport fluvial de marchandises a fortement rebondi l’année dernière, selon le bilan établi par Voies Navigables de France (VNF). Le trafic a ainsi bondi de 10 % en 2019, dépassant 7,4 milliards de tonnes-kilomètres. Les volumes transportés ont également connu une croissance exceptionnelle, progressant de 9 % pour atteindre plus de 56,3 millions de tonnes. Ces évolutions positives n’ont toutefois pas été suffisantes pour effacer les années de baisse du trafic et des volumes, et l’activité reste en deçà de son niveau de 2014.

Cette fois, l’ensemble des filières et des bassins ont contribué à la croissance de l’activité du secteur. Avec une hausse de 15,5 % du trafic, l’agroalimentaire a été le champion de la croissance, notamment grâce à une fin de campagne céréalière positive, mais ce sont bien les matériaux de construction qui ont le plus contribué à la croissance avec une hausse de 11,6 % (la filière représentait 43 % des volumes transportés en 2018). Comme l’année précédente, cette filière a profité du dynamisme du BTP et des grands projets, impulsés notamment par les mairies en amont des élections municipales.

Alors que l’année 2018 avait été marquée par les aléas climatiques et, donc, des résultats très contrastés selon les bassins (crues pour certains, étiage pour d’autres), la croissance a été plus uniforme en 2019. Assez logiquement, le trafic sur les bassins ayant été les plus pénalisés l’année précédente a bénéficié d’un effet de base positif et a enregistré des taux de croissance à deux chiffres : +10,2 % sur le bassin mosellan, +18,5 % pour les ports rhénans français. Mais les bassins Seine-Oise ou Rhône-Saône, qui avaient été plus épargnés en 2018, ont également connu des hausses importantes du trafic (respectivement +10 % et +5,7 %). Si le trafic a aussi progressé sur le réseau Nord, l’évolution a été un peu plus décevante avec une hausse maîtrisée de 2,9 %.

©  Les Echos Publishing - 2020
← Revenir au blog